La fréquentation des cinémas baisse

en 2015
La fréquentation des cinémas baisse

La fréquentation des cinémas en France a baissé de 1,4% pour l’année 2015 par rapport à 2014. Nous allons moins voir les films français, par contre les films américains ont la côte.

Le jeudi 7 janvier 2016, le Centre National du Cinéma (CNC) a publié les chiffres de la fréquentation des cinémas en France en 2015. Elle baisse de 1,4% par rapport à l’année 2014 bien qu’elle reste au dessus de la barre des 200 millions de spectateurs avec 206 millions de billets vendus.

La fréquentation des films français est en baisse. Ils réalisent 35,2% des entrées contre 44,4% en 2014 pour 72,56 millions de places. Soit un niveau inférieur à la moyenne des dix dernières années (78,53 millions). Il faut dire que l’année 2014 était exceptionnelle grâce aux succès de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? de Philippe de Chauveron, Supercondriaque de Dany Boon et Lucy de Luc Besson. Cette année, Les nouvelles aventures d’Aladin de Arthur Benzaquen n’est qu’en 7e position avec 4,4 millions d’entrées.

A l’inverse, les films américains subissent une hausse de 19,1% d’entrées par rapport à 2014 avec 112,24 millions d’entrées, le plus haut niveau depuis depuis 1958 ! Trois films réalisent plus de 5 millions d’entrées :

- Star Wars : le réveil de la Force de J. J. Abrams qui augmente les pourcentages de fréquentation des cinémas au mois de décembre avec 24,94 millions d’entrées soit le deuxième mois le plus fort depuis 35 ans.

- Les Minions de Pierre Coffin (6,4 millions)

- Jurassic World de Colin Trevorrow (5,1 millions)

 

 

6 commentaire(s)
le 14/01/2016 à 12:54:31

Francois B. le 14/01/2016 à 15:43:49

la télé le revenus des gens et les événements font que le cinéma est boudé


. le 14/01/2016 à 20:28:34

C est bien vrai les cinemas sont pratiquement vide .j y suis aller avec ma fille il y a 3 semaines environ pour voir le film le nouveau et il y avait qu une vingtaines de personnes .


Eric F. le 15/01/2016 à 12:09:29

vu le prix des places c'est pas etonnant!


Rachel B. le 17/01/2016 à 17:29:34

Il faudrait qu'il baisse leur prix ou faire des réductions


Spartacus 1. le 16/02/2016 à 11:48:54

Hors des grandes agglomérations, le cinéma n'est plus représenté. Les salles indépendantes ferment au profit de multiplex dévolus au rendement. Las donc, entre le déplacement, le parking (souvent payant) et les "à coté", la soirée tourne vite à 75€ pour une famille de quatre personnes. Et comme il ne s'agit pas de revenir déçu, nous choisissons des valeur sures, donc en général des blockbusters américains ou des films français qui remportent déjà un franc succès. Enfin l'inconfort de beaucoup de salles (étroitesse des sièges, propreté douteuse et fréquentation parfois problématique) pousse le spectateur à attendre les diffusions télé. Voilà comment un divertissement populaire au départ devient un luxe que tous ne peuvent se payer régulièrement, hors grandes agglomérations.


Michel O. le 19/02/2016 à 00:41:04

Prix des places, et en dehors des grosses super-productions scénarii nuls qui, de tte façon, passeront moins d'1 an plus tard à la télévision.