Le festival des Francofolies de La Rochelle

la richesse du patrimoine musical français
Le festival des Francofolies de La Rochelle

Du 13 au 17 juillet aura lieu l’édition 2016 des Francofolies ! L’occasion de retrouver les grosses têtes d’affiches du moment mais aussi de faire des découvertes plus étonnantes.

La 32e édition des Francofolies de La Rochelle se déroulera du 13 au 17 juillet 2016. Ce festival, créé en 1985 à l’initiative de Jean-Louis Foulquier, désire faire connaître les musiques actuelles françaises et francophones auprès d’un large public. Au fil du temps, d’autres actions parallèles ont été menées en parallèle du festival comme le Chantier des Francos et Francos Educ. Le premier accompagne les jeunes artistes de la scène francophone pour qu’ils se perfectionnent dans leur art, quel que soit leur tendance musicale. Francos Educs est un programme qui valorise la chanson française en milieu scolaire. Les enseignants qui le demandent peuvent recevoir chaque année un cd d’une dizaine de chansons, accompagné d’un ouvrage pédagogique complet pour transmettre aux élèves le patrimoine de la chanson française dans toute sa diversité.

Cette année, les Francofolies nous proposent de découvrir un panel d’artistes renommés comme Les Insus, Louane, Mika, Maitre Gims, Nekfeu ou encore Louise Attaque. D’autres noms sont cependant plus surprenants comme la carte blanche accordée au rappeur Youssoupha. Autre fait étonnant, une nuit électro est prévue avec Ed Banger, le label français de musique électro fondé par l’ancien manager de Daft Punk en 2003. De quoi attiser l’intérêt du public. Par ailleurs, le festival proposera, comme depuis 10 ans, des créations. Florence Jeux explique à 20minutes : « une création Francofolies, c’est un artiste qui reprend un répertoire spécifique. On essaye de tenir une ligne éditoriale ». Cette année, le duo Brigitte rendra hommage à Daniel Balavoine. Sur le site Francofolies, les deux femmes confient : « nous allons revisiter certains morceaux de son répertoire, pas forcément les plus populaires, pour remettre dans la lumière son écriture riche et généreuse, qui est un terrain de jeu exceptionnel pour les voix. ». Et le thème est donné : « Daniel Balavoine aimait le monde, le voyage, l'ailleurs, aussi nous aimerions donner à ses morceaux une relecture aux échos égyptiens, nord-africains… Nous voulons parler à travers ses chansons, d’identités, de pluralités, de mélange, de couleur et d’amour parce que quand on pense à lui, c’est ce qu’il nous évoque. » Bernard Lavilliers va aussi participer à ces créations en reprenant en live un de ses premiers albums, « Pouvoirs » (1979), ravivant les souvenirs de ses chansons engagées. Les créations sont l’identité du festival qui se démarque ainsi des autres festivals. Quand bien même elles ne sont pas viables économiquement, elles constituent un moment d’exception, « ce qui rend le spectacle unique et précieux pour le public » affirme Florence Jeux. 

1 commentaire(s)
le 24/03/2016 à 14:18:52

. le 01/04/2016 à 23:46:45

Oui j'aime beaucoup car dans ce monde où tout bascule très vite ça fait du bien la musique et les chansons