Les Inrocks ont 30 ans

et sortent un numéro spécial
Les Inrocks ont 30 ans

Pour leur 30 ans, Les Inrocks ont sorti un numéro spécial le mercredi 10 février. Au programme, 30 oeuvres remarquables qui ont guidé le journal, 30 artistes qui n’ont pas plus de 30 ans et qui incarnent la culture de demain.

Les Inrockuptibles, familièrement appelés les Inrocks ont fêté leur 30 ans le mercredi 10 février. Ce journal, créé en 1986 par quelque jeunes versaillais dont Christian Gevret et Arnaud Deverre qui avaient commencé dans les radios libres, était à l’origine un trimestriel consacré à la musique rock. Puis, il s’ouvre à d’autres champs culturels comme le cinéma, la littérature, l’art plastique et le spectacle vivant en 1992 et devient mensuel. Il tient alors sa renommée en faisant découvrir au public des artistes français comme Dominique A ou Philippe Katherine. En 1995, il devient un hebdomadaire et étend ses sujets à la société et à la politique, ce qui plait aux jeunes branchés qui deviennent la cible première du journal.

Pour les 30 ans du magazine, Pierre Siankowski assène dans son édito que la culture est leur arme. Le journal le démontre avec ce numéro spécial anniversaire. 30 oeuvres y sont à l’honneur parce que, comme l’écrit Pierre Siankowski :« Nous faisons partie de ces derniers dingues qui croient qu’un disque, un livre, un film, une série, un spectacle ou une exposition peuvent devancer le politique et changer le cours d’une vie. De cela, nous sommes persuadés, et nous nous efforçons d’aller chercher, dans les marges ou à travers le monde, ceux que nous estimons capables en une chanson, un plan, une phrase, de renverser l’ordre des choses ». Ces 30 œuvres qui ont influencé le journal sont signées Daft Punk, Apichatpong Weerasethakul, Virginie Despentes, Wu-Tang Clan, Alain Platel, PJ Harvey, Bret Easton Ellis, Pierre Bourdieu, Arctic Monkeys ou encore Leos Carax. Elles expriment des luttes, artistiques, sociales et politiques qui « fixent de nouveaux standards » et « entraînent ceux qui décident soudain d’écrire l’histoire autrement ». L’hebdomadaire a choisi aussi de présenter 30 artistes qui n’ont pas plus de 30 ans, des musiciens, cinéastes, dessinateurs ou stylistes que le journal honore car il les considère comme « la culture à venir », l’hebdomadaire restant ainsi dans l’esprit de repérer les futurs talents et de les porter au grand public.

Comme les Inrocks sont jeunes, ils ont encore plein de projets. Actuellement, le média veut renforcer sa présence sur internet. Il attire déjà près de 7 millions de visites mensuelles sur leur site. Pour aller plus loin et attirer toujours plus de lecteurs, le site devrait connaître une refonte avant la fin de l’année 2016 selon son directeur, agrémenté des talents audiovisuels de Radio Nova qui forme avec les Inrocks un groupe mutlimédia depuis 2015. 

2 commentaire(s)
le 16/02/2016 à 14:55:37

Madeleine M. le 16/02/2016 à 15:15:59

SUPER JOURNAL


Pascal priori youtube P. le 20/02/2016 à 16:55:38

Chaine Pascal Priori YouTube sur Youtube disponible sur Youtube