Quel partenariat existe-t-il entre BeIN Sports et Canal + ?

l’Euro 2016
Quel partenariat existe-t-il entre BeIN Sports et Canal + ?

Alors que Canal + veut distribuer en exclusivité BeIN Sports, l’autorité de la concurrence doit rendre un verdict en milieu de semaine pouvant se révéler difficile pour le groupe de Vincent Bolloré. Cependant, les publicités actuelles proposant des offres d’abonnement couplées à Canal + et BeIN Sports ne semblent pas si éloignées de ce projet en attente de validation.

Canal + veut être le distributeur exclusif de BeIN Sports, quitte à débourser entre 300 et 400 millions d’euros par an au groupe qatari. Et ce, malgré les pertes de la chaîne cryptée qui s’estiment à 475 millions d’euros en 2017. L’objectif de Vincent Bolloré, le patron du groupe, est de retrouver un maximum d’abonnés qui sont, pour le moment, en chute libre. Cependant, pour réaliser ce projet, Canal + doit attendre le verdict de l’Autorité de la concurrence, qui pourrait bien imposer des conditions difficiles à assumer pour le groupe. Une prédiction qui déplait fortement à Vincent Bolloré qui menace de fermer Canal en France. Mais pour l’Autorité de la concurrence il y a un problème à partir du moment où Canal + a, en quelque sorte, la main mise sur les diffusions sportives, ce qui est contraire au droit de la concurrence. Par ailleurs, elle nuance les propos du patron du groupe, affirmant que la situation n’est pas aussi noire qu’il la présente, étant donné que les bénéfices de Canalsat sont toujours existants et que les concurrences telles que BeIN ou Netflix ne constituent pas une menace mortelle pour la chaîne, ni SFR, à propos des droits sportifs. Son verdict sera déposé au milieu de cette semaine.

On peut toutefois s’étonner de la publicité en lien avec l’actualité de l’Euro 2016, qui débute ce vendredi 10 juin, et qui propose une offre d’abonnement couplée à Canal + et BeIN Sports avec « l’intégralité de l’Euro 2016 avec BeIN Sport, 100 % de la ligue 1 et l’UEFA Champions League, les plus grandes compétitions enfin dans une seule offre ». Le prix est de 30 euros par mois pendant un an, puis 49,90 euros par mois. Une promotion valable jusqu’au 10 juillet. Mais celle-ci n’a rien à voir avec l’accord d’exclusivité entre Canal + et BeIN Sports, examiné actuellement par l’Autorité de la concurrence. S’il y a de quoi s’y méprendre, il s’agit en fait d’un simple partenariat. La communication de Canal + confirme : « ce n’est pas antinomique, et ce n’est surtout pas la première fois que Canal + propose de tels packs, liés à l’actualité, avec BeIN Sports ou d’autres comme OCD ». Pour BFM Business, ces promotions ne sont pourtant pas si éloignées de l’éventail des offres qui seront disponibles si l’Autorité de la concurrence donne son accord au projet de Canal + concernant la distribution exclusive de BeIN. Le problème concerne les conditions qu’émettrait l’Autorité de la concurrence, trop difficiles à accepter pour Canal +.

0 commentaire(s)
le 07/06/2016 à 13:45:46

Aucun commentaire