Studiocanal met le cap sur les séries

afin de devenir « un des premiers producteurs européens de séries »
Studiocanal met le cap sur les séries

Studiocanal a acquis des participations dans plusieurs sociétés de production européennes afin de produire davantage de séries. Principalement tourné vers le cinéma, Studiocanal souhaite se développer en télévision grâce à ces dernières.

Studiocanal, la société de production de Canal +, se lance dans les séries afin de devenir « un des premiers producteurs européens de séries » ont annoncé ses dirigeants lundi au marché international des contenus TV et digitaux (MIPTV) à Cannes. Elle a pris des participations minoritaires de différents studios de production. Elle a acquis 33% de l’espagnol Bambu Producciones, choisi récemment par Netflix pour produire sa première série originale en Espagne, avec possibilité de devenir majoritaire à terme. Elle a coproduit avec BBC Worldwide une première série espagnole tournée en anglais intitulée Refugiados ainsi que les séries diffusées à l’international Grand Hôtel et Velvet. Studiocanal a également pris 20% du britannique Urban Myth, connu pour ses séries internationales Merlin produite pour BBC1 et Misfits. Enfin, elle a acquis 20% du britannique Sunnymarch, société créée par Benedict Cumberbatch, acteur de Sherlock et Imitation Game, et le producteur Adam Ackland.

Studiocanal désire par ses rachats se consacrer autant aux séries qu’elle se consacre jusqu’alors principalement au cinéma. En effet, son chiffre d’affaires pour le cinéma est de 60% contre 15% de son chiffre d’affaires dans la télévision. La filiale de Canal + souhaite que ses séries, créées par des auteurs et réalisateurs reconnus qui garderont leur indépendance, soient vendues à l’international. « Studiocanal est le premier producteur de films en Europe. Nous voulons maintenant nous développer davantage dans la télé » a annoncé Didier Lupfer, le président du studio lors d’une conférence de presse au MIPTV. Romain Bessi, directeur général, précise que Studiocanal souhaite atteindre 25% de son chiffre d’affaires en télévision en proposant environ 20 séries par an. Studiocanal produisait déjà des fictions télévisées en acquérant le studio britannique Red et allemand Tandem et en participant à SAM en Scandinavie avec Adam Price et Soren Sveistrup, les auteurs des séries Borgen et The Killing et Guilty Party au Royaume-Uni. Didier Lupfer explique l’ambition de Studiocanal : « Avec nos sept sociétés partenaires, dont quatre britanniques, nous avons plus d’une centaine de projets en développement en télévision. » Le groupe souhaite renforcer son réseau européen. Studiocanal veut aussi poursuivre ses partenariats, comme l’explique Didier Lupfer : « Nous sommes complètement ouverts à une extension de notre réseau. »

0 commentaire(s)
le 05/04/2016 à 15:23:25

Aucun commentaire